Stéphane Guillon : radio France a été condamnée

Licencié sans raisons réelles ou sérieuses de France inter l’an dernier, le comédien n’avait pas croisé ses bras et avait engagé des poursuites. a donc obtenu la condamnation de Radio France pour licenciement abusif, et va donc recevoir un bon chèque de 150 000 euros, la somme de 41 981,70 euros d’indemnités de licenciement, 11 581,16 euros pour le préavis de licenciement, 5 790,58 euros d’indemnités de requalification, 1 158,11 euros pour les congés payés et 1 500 euros pour ses frais de justice » selon LeMonde.fr. Le comédien n’a pas caché son immense joie et s’est exprimé en disant qu’il est ravi d’être un salarié foutu dehors.

News :