Le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) avait condamné la star du raï  Cheb Mami, le 3 juillet 2009, à une peine de cinq ans d’emprisonnement pour tentative d’avortement